ARCHIVAL WEBSITE
To learn more about our current work, please visit AquaFish Innovation Lab.
PD/A CRSP Research Reports 94-76 to 95-80
PD/A CRSP Research Reports 94-76 to 95-80
(French Version)

Comparaison de Deux Méthodes de Détermination de la Respiration des Communautés des Etangs Piscicoles Tropicaux

David Teichert-Coddington and Bartholomew Green, Department of Fisheries and Allied Aquaculture and Alabama Agricultural Experiment Station, Auburn University, Alabama 36849, USA

1 December 1994, CRSP Research Report 94-76

Abstract On a comparé deux méthodes de calcul de la respiration des communautés biologiques des étangs de grossissement des tilapias fertilisés avec de la fumure organique. Les deux méthodes sont: (1) respiration totale de l'étang (RTE) calculée sur base des variations des teneurs en oxygène dissous pendant la nuit (ajustées pour la diffusion) et (2) la somme des valeurs de la respiration des communautés biologiques: respiration dans la colonne d'eau (RCE), respiration du benthos (RB), et respiration des poissons (RP). La moyenne de la RTE (0,568 g O2 m-2 h1) était nettement (P < 0,01) plus élevée que la moyenne de la somme des respirations des composantes de la communauté biologique (0,401 g O2 m2 h-1). Les moyennes de la RCE, de la RB et de la RP étaient respectivement 0,319; 0,068; et 0,015 g O2 m2 h-1. Le résultat du calcul indirect de la respiration des composantes de la communauté biologique par différence entre la RTE et la somme des deux autres composantes serait nettement supérieure au résultat obtenu par mesure directe in situ.

This abstract was excerpted from the original paper, which was published in Aquaculture 114:41-50, 1993.


Amélioration des Rendements de Tilapia par le Maintien des Concentrations Minimales d'Oxygène dans les Etangs Expérimentaux de Grossissement au Honduras

David Teichert-Coddington and Bartholomew W. Green, Department of Fisheries and Allied Aquaculture and Alabama Agricultural Experiment Station, Auburn University, Alabama 36849-5419, USA

1 December 1994, CRSP Research Report 94-77

Abstract On a comparé les rendements en tilapia et la qualité de l'eau des étangs de grossissement d'une superficie de 1000 m2. Ces étangs étaient non-aérés ou aérés aussitôt que le taux de saturation en oxygène atteignait 10 ou 30%. Le rendement en tilapia et la taille moyenne des poissons à la récolte étaient significativement plus élevés dans les étangs aérés que dans les étangs non-aérés, mais il n'y avait pas de différence remarquable entre les degrés d'aération. Les moyennes d'N organique, de P total, de chlorophylle a, de productivité primaire nette, et de particules solides volatiles totales n'étaient pas significativement différentes entre les traitements. Cependant, les valeurs considérablement élevées des particules solides fixes totales et les très faibles valeurs de la visibilité du disque de Secchi montrent que l'aération a causé une augmentation de la turbidité argileuse. Le maintien d'une teneur en oxygène dissous supérieure au niveau minimal a entraîné une augmentation des rendements en tilapias, mais il s'avère nécessaire de mener une étude de recherche supplémentaire visant l'amélioration de l'efficacité et de la rentabilité de l'utilisation des aérateurs.

This abstract was excerpted from the original paper, which was published in Aquaculture 118:63-71, 1993.


Réduction de l'Infiltration dans les Etangs Piscicoles Tropicaux Suite à l'Application de la Litière de Poules

D.R. Teichert-Coddington and R.P. Phelps, Department of Fisheries and Allied Aquaculture and Alabama Agricultural Experiment Station, Auburn University, Auburn, Alabama 36849, USA

1 December 1994, CRSP Research Report 94-78

Abstract Au Panama, on a mesuré l'effet de la litière de poules sur le taux d'infiltration en appliquant 125, 250, 500 et 1000 kg de particules solides totales (PST) ha-1 semaine-1 aux étangs en terre pendant une période de 5 mois. Il y avait trois répétitions par traitement. Tous les niveaux d'application de la litière de poules ont réduit l'infiltration. Avant le traitement, la moyenne des taux d'infiltration dans tous les étangs variait de 27 à 37 mm jour-1 mais elle varia de 8 à 17 mm jour-1 après le traitement. Ceci représentait une baisse de 5476% de l'infiltration. La pente de la droite de régression représentant la réduction du taux moyen d'infiltration en fonction du taux d'application de la litière de poules était nettement positive (P < 0,01). L'infiltration était beaucoup plus rapidement réduite dans les étangs qui recevaient la plus grande quantité de litière de poules. Les trois niveaux les plus élevés de la fumure ont conduit à une réduction proche du maximum au cours du premier mois. On a observé une réduction linéaire du taux d'infiltration en fonction du temps dans les étangs qui recevaient la plus faible quantité de litière de poules. Pour tous les taux d'application, on a atteint une limite à partir de laquelle une application supplémentaire de la litière de poules n'entraîné pas une plus grande réduction de l'infiltration. Il est recommandé d'appliquer au moins 250 kg PST ha-1 semaine-1 pour une période d'un mois afin de réduire rapidement les pertes d'eau par infiltration. La vidange et l'assèchement des étangs après 5 mois d'application de la litière de poules n'ont pas entraîné une augmentation remarquable du taux d'infiltration.

This abstract was excerpted from the original paper, which was published in Aquacultural Engineering 8:147-154, 1989.


Modelisation de l'Optimisation de la Production Photosynthetique dans les Etangs Aquacoles

Philip Giovannini and Raul H. Piedrahita, Department of Biological and Agricultural Engineering, University of California, Davis, California, USA

27 February 1995, CRSP Research Report 95-79

Abstract Dans un étang aquacole, le système de production primaire sert aussi bien de base pour la chaîne alimentaire naturelle que de source principale d'oxygène dissous (OD). Lorsque la productivité de l'étang et la population des phytoplanctons augmentent, l'amplitude des variations journalières des teneurs en OD, la qualité de l'eau, et le degré des stratifications verticales dans la colonne d'eau augmentent. Dans des étangs où l'eau est très trouble, les rayons incidents de la lumière disparaîssent rapidement au niveau des couches superficielles, ce qui entraîné une absorption nette de l'OD par le benthos même si la surface de l'eau est complètement exposée à l'éclairement solaire et qu'elle constitue une source nette d'oxygène. La diminution de la population de phytoplanctons entraîné une baisse de l'auto-ombrage causé par le voile d'algues ainsi qu'une diminution de la disponibilité de la nourriture naturelle et de la production brute d'oxygène, mais les teneurs en OD et la qualité de l'eau deviennent plus stables. Le problème de l'équilibre des sytèmes aquacoles réside donc dans les interactions entre le potentiel brut de production et la stabilité de la qualité de l'eau.

This abstract was excerpted from the original paper, which was published in Aquacultural Engineering 13:83-100, 1994.


Un Modèle Utilisant Peu de Données pour Prédire les Teneurs en Oxygène Dissous des Etangs Stratifiés

Steven D. Culberson and Raul H. Piedrahita, Department of Biological and Agricultural Engineering, University of California, Davis, California, USA

27 February 1995, CRSP Research Report 95-80

Abstract Les essais antérieurs de prédiction des teneurs en oxygène dissous (OD) dans les étangs piscicoles étaient souvent basés sur l'hypothèse de l'homogénéité de la qualité de l'eau dans toute la profondeur de la colonne d'eau. Les auteurs de cet article ont utilisé la structure de l'ancien modèle de la stratification de la température comme référence de base pour la modification d'un modèle du bilan massique afin de pouvoir prédire les teneurs en oxygène dissous dans les étangs aquacoles peu profonds. Les connaissances les plus récentes relatives au comportement des phytoplanctons au cours du cycle journalier ont été incorporées dans le modèle, ce qui permet de faire des prédictions très précises des teneurs en OD dans l'eau des étangs stratifiés ou dans celle des étangs totalement non-stratifiés. En outre, par rapport aux modèles développés antérieurement, les exigences en données de ce nouveau modèle ont été considérablement réduites. Les simulations pour les sites du Nord de la Californie ainsi que pour plusieurs autres sites répartis dans diverses régions du monde sont présentées. Elles ont été élaborées grâce à l'utilisation des données du Programme de Coopération en Recherche sur la Dynamique des Etangs et l'Aquaculture. Les stratégies utilisées dans la manipulation d'un ensemble de données plus restreintes ainsi que les hypothèses qui y sont associées sont également présentées.

This abstract was excerpted from the original paper, which was published as pages 543-552 in Techniques for Modern Aquaculture, Proceedings of an Aquacultural Engineering Conference, Jaw-Kai Wang (Editor), 1993. American Society of Agricultral Engineers, St. Joseph, Michigan.


Previous group of reports: 94-71 to 94-75 Next group of reports: 95-81 to 95-84