ARCHIVAL WEBSITE
To learn more about our current work, please visit AquaFish Innovation Lab.
PD/A CRSP Research Reports 88-11 to 89-15
PD/A CRSP Research Reports 88-11 to 89-15
(French Version)

Effets des Tourteaux de Graines de Thé sur l'Elimination Sélective des Poissons Osseux dans les Etangs à Crevettes

Cecilia Luz O. Minsalan, Yvonne N. Chiu, Brackishwater Aquaculture Center, University of the Philippines in the Visayas, Leganes, Iloilo City 5920, Philippines

14 December 1988, CRSP Research Report 88-11

Abstract Les tourteaux de graines de thé contiennent 5,2 à 7,2% de saponine, un glucoside qui cause l'hémolyse dans les organismes vivants. Du fait que les poissons osseux sont plus vulnérables que les crustacés exposés à ce glucoside, celui-ci est devenu un pesticide efficace utilisé dans les étangs à crevettes. Dans le but d'élaborer des méthodes appropriées d'utilisation des tourteaux de graines de thé, nous avons examiné l'effet des niveaux habituels d'oxygène dissous (OD) et de température des étangs à crevettes sur la toxicité du glucoside et son taux de dégradation dans l'eau. Deux espèces de poissons osseux, Oreochromis mossambicus et Glossogobius giurus, et deux espèces de crustacés, Metapenaeus ensis et Penaeus monodon étaient élevées dans des bacs en plastique d'une capacité de 20L chacun. Les essais étaient complètement randomisés et les bacs étaient répartis en trois répétitions par traitement. durant le premier essai, 15 ppm de tourteaux de graines de thé ont suffi pour éliminer les deux espèces de poissons osseux endéans six heures après l'application. Nous avons remarqué une différence significative entre les réponses des deux espèces de poissons. Les deux espèces de crustacés ont supporté des concentrations allant jusqu'à 20 ppm. Les résultats du deuxième essai ont montré que la baisse des concentrations d'oxygène dissous par suite du manque d'aération ainsi que l'augmentation de la température causée par l'éclairement solaire entraînent une plus grande vulnérabilité des poissons osseux exposés aux tourteaux de graines de thé. Dans un autre essai, un éclairement solaire d'environ 12 heures a causé une baisse de la toxicité du glucoside chez O. mossambicus. La variation était minime etimperceptible chez G. giurus. Nous recommandons que le niveau de l'eau des étangs à crevettes soit réduit à un tiers avant de procéder à l'application des tourteaux de graines de thé dans les étangs à crevettes, que cette application soit faite à des doses minimales et environ vers midi quand la température de l'eau est plus élevée, et que la profondeur normale de l'eau soit rétablie dans un intervalle d'environ six heures après l'application.

This paper originally appeared in the Proceedings of the First Asian Fisheries Forum J.L. Maclean, L.B. Dizon,and L.V. Hosillos (eds.) Asian Fisheries Society, Manila, Philippines, 1986, pp. 79-82.


Effets de la fumure et de l'alimentation en tant que sources d'eléments nutritifs sur la production d'Oreochromis niloticus dans les etangs d'eau saumâtre aux Philippines

Romeo D. Fortes, Valeriano L. Corre, Jr., Emelyn Pudadera, Brackishwater Aquaculture Center, University of the Philippines in the Visayas, Leganes, Iloilo City 5920, Philippines

17 December 1988, CRSP Research Report 88-12

Abstract On a examiné l'effet du fumier de poules, des engrais minéraux 16-20-0, d'un régime alimentaire à 20% de protéines brutes (PB), et des combinaisons de ces intrants sur la productivité et la qualité de l'eau des étangs, ainsi que sur la croissance et la production du Tilapia du Nil (Oreochromis niloticus) dans des étangs d'eau saumâtre. Les résultats de cette étude montrent des faibles augmentations du poids moyen quotidien du tilapia du Nil. En effet, elles variaient de 0,52 à 1,25 g/jour au premier essai et de 0,56 à 1,04 g/jour au deuxième essai. Les poissons qui étaient nourris (alimentation seule ou combinée avec le fumier de poules et/ou 16-20-0) étaient considérablement plus gros (P < 0,01) que ceux des traitements sans nourriture. Le mélange du fumier de poules avec 16-20-0 n'a pas significativement contribué à la production du tilapia. Des températures plus élevées ont été obtenues dans les étangs qui recevaient des intrants tandis que des teneurs en oxygène dissous étaient plus faibles dans les étangs recevant le traitement combiné des aliments, du fumier de poules et des engrais minéraux 16-20-0. Les concentrations de nitrates et de nitrites étaient considérablement plus élevées dans le traitement au fumier de poules (P < 0,05); la concentration de phosphore disponible était nettement plus élevée (P < 0,01) dans le traitement fumier de poules-aliments. Bien que le phosphore total du sol n'a contribué qu'environ 0,8% du phosphore total dans l'eau, on a noté que la teneur en phosphore du fumier de poules a entraîné une augmentation de la concentration de cet élément dans le sol des étangs. Cependant, les différents intrants ont influencé la teneur en matière organique du sol des étangs. Ainsi, la teneur en matière organique était significativement plus élevée dans les sédiments des étangs fertilisés avec du fumier de poules et ceux recevant la nourriture ou la combinaison des deux intrants. Il n'y avait pas de différence significative de productivité primaire entre les traitements (P > 0,05), ni des différences significatives de biomasse des algues, de populations de zooplanctons et de populations de phytoplanctons. On a observé une différence très significative entre les concentrations de chlorophylle a selon les traitements (P < 0,01).

This paper originally appeared in the Proceedings of the First Asian Fisheries Forum J.L. Maclean, L.B. Dizon,and L.V. Hosillos (eds.) Asian Fisheries Society, Manila, Philippines, 1986, pp. 121-124.


Effets de la profondeur et du malaxage mécanique de l'eau sur la dynamique des etangs d'eau saumâtre à crevettes aux Philippines

Arlo W. Fast and Kent E. Carpenter, Hawaii Instituite of Marine Biology, University of Hawaii at Manoa, P.O. Box 1346, Kaneohe, Hawaii 96744, USA

Victor J. Estilo and Hernane J. Gonzales, Brackishwater Aquaculture Center, University of the Philippines in the Visayas, Leganes, Iloilo City 5920, Philippines

10 January 1989, CRSP Research Report 89-13

Abstract Un protocole expérimental factoriel a été utilisé pour examiner les effets de la profondeur (0,5; 1,0 et 1,5 m) et de la circulation forcée de l'eau sur certains processus de la dynamique des étangs. Les étangs profonds furent caractérisés par des températures plus régulières et sans variations brusques, une valeur plus élevée de la respiration de l'ensemble de l'étang, et une plus grande stratification de la température et de l'oxygène. La circulation forcée de l'eau a réduit la stratification thermique et la stratification de l'oxygène. La respiration dans les sédiments fut estimée selon une nouvelle technique et, quelle que soit le traitement considéré, sa valeur était plus de trois fois plus élevée que la respiration totale du plancton et des crevettes. Les rendements en crevettes n'étaient pas significativement différents entre les six combinaisons de traitements.

This paper has been accepted for publication in Aquacultural Engineering 7:349-361(1988).


Dynamique de l'oxygène dissous et circulation verticale dans les etangs piscicoles

William Y.B. Chang, Great Lakes Research Division, The University of Michigan, Ann Arbor, Michigan 48109, USA

Hai Ouyang, Pearl River Fisheries Institute, Chinese Academy of Fisheries, Guangzhou, China

20 June 1989, CRSP Research Report 89-14

Abstract De mars à septembre, nous avons mené des observations mensuelles d'une durée de 26 heures à 2-h d'intervalle sur la dynamique de l'oxygène dissous et la circulation verticale de l'eau des étangs de pisciculture intensive intégrée au delta de la rivière Pearl en Chine. De mai à septembre, nous avons observé presque chaque jour une stratification thermique stable. La circulation verticale commençait chaque jour entre 8 et 10 pm. En été, la profondeur moyenne de ce changement pouvait s'élever à 0,71 m. Une circulation verticale complète se produit uniquement à l'occasion des grands orages. Nous avons utilisé un modèle de turbulence à convection pour examiner le processus du mouvement vertical de mélange. Il a été démontré qu'un courant d'air léger (< 100 cm/s) et un refroidissement de la surface de l'eau (< 2°C) après le coucher du soleil peuvent influencer considérablement la profondeur de mélange.

La photosynthèse chez les algues est le mécanisme naturel le plus important dans la production d'oxygène dans les étangs. Par rapport à la photosynthèse, les pertes et gains d'oxygène par diffusion sont minimes. La profondeur de compensation correspondait au double de la profondeur du disque de Secchi, variant ainsi de 50 à 80 cm. La concentration de l'oxygène dissous dans l'hypolimnion était généralemnt inférieure à 2 mg/l, mais elle augmentait au cours de la circulation verticale nocturne. Nous avons exploré le déficit d'oxygène dans l'hypolimnion (DOH) en considérant les teneurs en oxygène dissous mesurées in situ. Nous avons trouvé que DOH augmente pendant la journée et diminue à la fin de la destratification nocturne.

This paper was published in Aquaculture, 74:263-276(1988).


Effet des fumiers et engrais chimiques sur la production d'Oreochromis niloticus dans les etangs en terre

Bartholomew W. Green, and Ronald P. Phelps, International Center for Aquaculture and Alabama Agricultural Experiment Station, Auburn University, Auburn, AL 36849, USA

Hermes R. Alvarenga, Estacion Acuicola Experimental "El Carao, Secretaria de Recursos Naturales, Comayagua, Honduras

10 April 1989, CRSP Research Report 89-15

Abstract On a examiné les effets d'applications hebdomadaires d'une même quantité d'azote et de phosphore sur la production d'Oreochromis niloticus (10.000/ha) dans des étangs en terre d'une superficie de 0,1 ha. Ces éléments nutritifs provenaient de trois sources différentes: litière de poules pondeuses (500 kg de particules solides totales (PST)/ha/semaine), fumier de vaches laitières (1020 kg de PST/ha/semaine) et engrais chimiques (46-0-0 à raison de 30,6 kg/ha/semaine et 0-46-0 à raison de 62,6 kg/ha/semaine). Après 150 jours d'élevage, la litière de poules a donné une production nette totale moyenne plus élevée (1759 kg/ha). Les différences de production piscicole sont justifiées en termes de productivité primaire nette et brute et de respiration des communautés biologiques.

This paper was published in Aquaculture, 76:37-42(1989).


Previous group of reports: 87-6 to 88-10 Next group of reports: 89-16 to 89-20