ARCHIVAL WEBSITE
To learn more about our current work, please visit AquaFish Innovation Lab.
PD/A CRSP Research Reports 88-6 to 88-10
PD/A CRSP Research Reports 88-6 to 88-10
(French Version)

Les effets de la profondeur et de la circulation de l'eau sur la qualité de l'eau et la production de Penaeus monodon dans les etangs en terre

Kent E. Carpenter, Arlo W. Fast, Valeriano L. Corre, James W. Woessner, Rosy L. Janeo Brackishwater Aquaculture Center, University of the Philippines in the Visayas, Leganes, Iloilo City 5920, Philippines

8 February 1988, CRSP Research Report 88-6

Abstract Les meilleurs systèmes d'élevage intensif des crevettes utilisent des étangs profonds de 1 à 2 m ainsi que des techniques d'aération et de circulation de l'eau. Cependant, on trouve peu d'informations expliquant pourquoi les étangs profonds sont beaucoup plus productifs que les étangs peu profonds. Il est important de comprendre la dynamique de la production et de la qualité de l'eau des étangs de diverses profondeurs afin d'établir des techniques adéquates de production des crevettes. Nous avons mené une étude factorielle de type 3 x 2 dans laquelle nous avons analysé les effects de la profondeur et de la circulation de l'eau sur la production des crevettes géantes tigrées (Penaeus monodon) élevées dans des étangs en terre d'une superficie de 0,1 ha. Nous avons utilisé trois profondeurs d'étang (0,5; 1,0 et 1,5 m) et deux régimes de circulation (circulation diurne; pas de circulation). La densité à la mise en charge était de 4 crevettes au stade postlarvaire/m2 . La production et le taux de survie ont été calculés après 5 mois d'élevage en saison sèche et 4 mois en saison humide de l'année 1985. La circulation de l'eau eut un effet positif sur la productivité primaire et a réduit la température de l'eau de surface ainsi que la stratification de la température et de l'oxygène dissous. La profondeur de l'eau eut un effet significatif sur presque tous les paramètres de la qualité de l'eau; et les étangs plus profonds ont produit des crevettes d'une taille nettement plus grande. Cependant, aucun effet des traitements sur la production des crevettes n'a été discerné à cause de la relation inverse entre le taux de survie et la taille moyenne. On peut dire que la profondeur et la circulation de l'eau ont un effet important sur la qualité des eaux saumâtres des étangs à crevettes mais que, au taux de stockage utilisé dans cette étude, les effets de ces facteurs sur la production des crevettes ne paraissent pas évidents. D'autres expériences utilisant des taux de stockage plus élevés s'avèrent nécessaires puisqu'elles permettraient d'établir des relations de cause à effet entre la profondeur de l'eau, le taux de survie, et la taille moyenne des crevettes.

This paper originally appeared in the Proceedings of the First Asian Fisheries Forum J.L. Maclean, L.B. Dizon,and L.V. Hosillos (eds.) Asian Fisheries Society, Manila Philippines, 1986, pp. 21-24.


Dynamique de la qualité des eaux saumâtres des etangs à crevettes soumis à des régimes d'aération et circulation artificielles de l'eau

Roman C. Sanares, Brackishwater Aquaculture Center, University of the Philippines in the Visayas, Leganes, Iloilo City 5920, Philippines

Steven A. Katase, Arlo W. Fast, Kent E. Carpenter,Hawaii Institute of Marine Biology, University of Hawaii, Honolulu, Hawaii 96822, USA

8 February 1988, CRSP Research Report 88-7

Abstract Un aérateur à palettes et un propulseur à hélices ont été utilisés respectivement pour maintenir l'aération et la circulation de l'eau sous quatre différents régimes journaliers afin de tester leurs effets sur la qualité de l'eau et la production de Penaeus monodon. Quatre étangs en terre d'une superficie de 0,05 ha chacun ont été ensemencés avec des crevettes d'un poids moyen de 0,03 gm à une densité de 33 crevettes/m2 . Les quatre traitements étaient: (1) aération permanente (2) aération nocturne (3) aération nocturne et circulation diurne et (4) pas d'aération ni circulation. Les concentrations d'azote ammoniacal (NH3N) et d'oxygène dissous, la température et la croissance des crevettes ont été mesurées au cours de 10 semaines d'élevage. Il n'y avait aucune différence significative de concentration en ammoniac entre les divers régimes d'aération et de circulation de l'eau. La stratification de l'oxygène dissous et de la température était moins évidente dans les traitements 1 et 3. Les teneurs en oxygène dissous durant la nuit étaient significativement moins élevées dans les traitements 1 et 4. A la récolte, la taille moyenne des crevettes était significativement plus élevée dans les traitements 1 et 3. Dans l'ensemble, ces résultats ne montrent aucun avantage de l'aération continue. Plutôt, une combinaison de l'aération nocturne (quand elle s'avère nécessaire) et de la circulation diurne de l'eau pourrait être plus avantageuse quant à l'amélioration de la qualité de l'eau et à la minimisation de la consommation d'énergie.

This paper originally appeared in The First Asian Fisheries Forum, In: J.L. Maclean, L.B. Dizon and L.V. Hosillos (eds.), Asian Fisheries Society, Manila, Philippines, p. 83-86.


Effet du fumier de poules sur la production piscicole des etangs à l'quest du java, Indonésie *

Ted R. Batterson, Cal D. McNabb, and Chris F. Knud-Hansen Department of Fisheries and Wildlife, Michigan State University, East Lansing, Michigan, 48824, USA

H. Muhammed Eidman and Komar Sumatadinata, Faculty of Fisheries, Institut Pertanian Bogor, Jl. Raya Pajajaran Bogor, Bogor, Indonesia

18 April 1988, CRSP Research Report 88-8

Abstract Ce rapport présente les résultats des expériences du Cycle III du Programme de Coopération en Recherche sur la Dynamique des Etangs et l'Aquaculture. On a mené deux expériences d'une durée respective de 156 jours et de 149 jours au cours desquelles des étangs de 0,02 ha chacun ont été fertilisés avec du fumier de poules sec. Quatre niveaux de fumure ont été utilisés (12,5; 25; 50 et 100 g/m2/semaine) et trois étangs recevaient le même traitement. Les résultats des deux expériences se ressemblent. Le rendement à la récolte du tilapia du Nil (Oreochromis niloticus) croît linéairement en fonction de la quantité de fumier appliquée; il est d'à peu près 900 kg/ha pour le traitement le plus faible et augmente jusqu'à 2300 kg/ha pour le traitement le plus élevé. L'augmentation du rendement en poissons est associée à une productivité primaire élevée et une évidente accumulation de détritus. Les résultats des analyses d'azote et de phosphore indiquent qu'une productivité primaire et un rendement piscicole plus élevés peuvent être obtenus grâce à l'amélioration de la fumure de sorte que l'azote et le phosphore soient disponibles dans deroportions requises par la microflore des étangs.

This abstract was excerpted from the original article which was published as CRSP Research Report 96-94 by the Program Management Office of the Pond Dynamics/Aquaculture Collaborative Research Support Program (PD/A CRSP)

* This article can be obtained directly from PD/A CRSP.


Hydrologie des etangs piscicoles de Gualaca, Panama

D.R. Teichert-Coddington, N. Stone, and R.P. Phelps, Department of Fisheries and Allied Aquacultures, Auburn University, AL 36849, USA

14 December 1988, CRSP Research Report 88-9

Abstract Au cours de l'année 1985, on a mesuré la pluviométrie, l'évaporation et le taux d'infiltration dans 12 étangs expérimentaux à la Station de Recherche en Aquaculture d'Eau Douce de Gualaca à Gualaca, Panama, dans le but d'acquérir des données de base sur l'hydrologie des étangs piscicoles et sur le bilan de l'eau à cette station. La pluviométrie mensuelle moyenne varia entre 0 et 27 mm/jour tandis que l'évaporation de l'eau de l'étang varia entre 1,4 et 8,4 mm/jour. Une équation qui prédit l'évaporation de l'eau de l'étang sur base des données de la radiation solaire mesurée par photométrie a été élaborée. Parmi les 12 étangs, le taux moyen d'infiltration variait entre 19 et 58 mm/jour et sa moyenne était de 31 mm/jour. Les pertes d'eau par infiltration représentaient 87% des pertes totales mesurées dans les étangs. Un équation de régression qui prédit les apports par ruissellement de l'eau de pluie a été établie. A la station, le bilan mensuel de l'eau variait entre 39 et 14 mm/jour, avec une moyenne de 13 mm/jour. Des déficits hydriques surviennent 9 mois par an; mais ces déficits peuvent être réduits à zéro si les pertes par infiltration sont réduites de 66%.

La construction des étangs sur des sols kaolinitiques requiert une attention particulière parce que ces sols peuvent avoit une très grande porosité malgré leur teneur en argile élevée.

This paper was published in Aquacultural Engineering (1988) 7:309-320.


L'augmentation des stéroïdes sexuelles et l'inhibition du UDP-glucuronyltransférase sont déphasées durant la maturation des gonades dans la carpe commune

Francis D. Sikoki, Richard A. Tubb, and Lawrence R. Curtis Department of Fisheries and Wildlife, Nash Hall, Oregon State University, Corvallis, Oregon 97331 USA

14 December 1988, CRSP Research Report 88-10

Abstract On a mesuré les concentrations des steroïdes sexuelles dans le plasma, le début de la maturité des gonades, et les activités microsomiques de l'UDP-glucuronyl-transférase (UDPGT) du foie de la carpe commune (Cyprinus carpio). Les poissons étaient élevés soit à l'extérieur dans des bacs dans des conditions naturelles de température et de photopériode, soit au laboratoire sous des régimes contrôlés de ces mêmes variables. durant la maturation des gonades, la diminution de l'activité de l'UDPGT était déphasée par rapport à l'augmentation de la testostérone et du 17ß-estradiol. L'injection d'un extrait de la glande pituitaire a induit la maturation finale des gonades ainsi qu'une augmentation temporaire (pendant 24 heures) des concentrations des stéroïdes sexuelles dans le plasma et celle de l'activité de l'UDPGT. Il n'y avait aucune relation simple entre les concentrations des stéroïdes sexuelles dans le plasma et l'activité microsomique hépatique de l'UDPGT dans la carpe commune.

This paper was published inComparative Biochemistry and Physiology 1988, 92C:267-272.


Previous group of reports: 87-1 to 88-5 Next group of reports: 88-11 to 89-15